Le premier cirque amateur de France

Accueil > L’association > Disciplines

Disciplines

Le cirque demande de nombreuses qualités : une certaine habilité, un soupçon de souplesse, une once de chance, mais surtout énormément de travail et de répétitions des numéros. A travers ces illustrations, vous pourrez parcourir les diverses disciplines enseignées au Cadets’ Circus. Vous découvrirez ainsi tous leurs secrets, du moins en partie…

Avant cela, rappelons la définition du mot acrobate par Adrian, écrivain et historien du cirque :

« L’acrobate à terre peut être sauteur, cascadeur, athlète, contorsionniste, pyramidiste, équilibriste, barriste, perchiste, fildeferiste petite hauteur, icarien, antipodiste, voire jongleur. L’acrobate aérien se produit aux anneaux, au trapèze simple, aux trapèzes volants, aux barres, échelles et perches suspendues, aux cordes lisses, aux fils et câbles tendus à grande hauteur ainsi que sur ou sous tous agrès accrochés sous le ciel des cirques. »

Au sol

Au sol, les 3 disciplines de base du cirque sont : les sauts, le jonglage et les équilibres.
Tout artiste de cirque se doit de savoir réaliser les exercices de base de chacune de ces disciplines. Quelque soit le numéro au sol, mais aussi en aérien, l’artiste peut être amené pour son entrée ou pour une transition à réaliser un exercice nécessitant la bonne pratique de l’une de ces 3 disciplines.

En aérien

En aérien, le cirque propose de très nombreux numéros et comme au sol, il y a deux grandes familles : le trapèze et la corde.
Comme tous les grands cirques, le Cadets’ Circus dispose de sa propre ménagerie