Le premier cirque amateur de France

Accueil > Actualité > Le Cadets vu par un photographe

Le Cadets vu par un photographe

vendredi 14 octobre 2011, par Frédéric Helleux

Sylvain Demange

Sylvain Demange

Sylvain Demange a été saisi par le démon de la photographie argentique lors d’un voyage au Pérou. Depuis, il n’a plus cessé de parcourir des contrées la plupart du temps lointaines.
Fin, sympathique et chaleureux, une seule chose l’intéresse : parler avec les sujets qu’il photographie, entrer en contact avec eux. On apprend toujours des autres. Ce qu’il n’apprécie pas, qu’il exècre même, c’est la photo « volée ». Prenant tout son temps, il aborde son prochain avec modestie et humilité.
De cette approche sensible et pudique ressortent d’admirables photos, sur lesquelles le sujet, qui ne pose pas, vient se livrer à nous avec un naturel déconcertant. Bien trop avisé pour ne considérer le grand reportage que comme obligatoirement lointain, voisin du Cadets’ Circus à Etréchy, où il habite, Sylvain nous sert ici, avec les coulisses de ce cirque – un travail qui lui a demandé deux ans - d’authentiques joyaux qui, c’est une évidence, tant il fait déjà preuve d’une maîtrise époustouflante, seront sous peu reconnus comme tels. Par un tour de magie qui n’appartient qu’à lui, il a le don de photographier les âmes.

En mai 2009 Sylvain Demange passe au chapiteau pour faire des photos des préparatifs du spectacle Cabaret Show. Nous sommes ravi qu’un jeune photographe d’Etréchy s’intéresse au cirque et nous avons hâte de voir la couleur des photos.
De couleur nous n’en verrons que deux, le noir et le blanc. Sylvain à une approche très artistique du cirque.

« En mai 2009 j’ai décidé de contacter le Cadets afin d’assister à une boucle complète, les entraînements et le spectacle. L’idée était de m’immiscer dans les coulisses du spectacle, ma curiosité me poussait à montrer l’envers du décor, ce que le spectateur n’a pas l’occasion de voir. Progressivement j’ai réussi à me fondre au milieu des acteurs, du maquillage avant le spectacle jusqu’à être au plus proche des entraînements au gymnase.... »

Équipé de son Leica il passera de nombreuses heures à trouver l’angle, l’ombre ou la lumière qui mettra en avant son sujet.

L’exposition "Cadets coulisses" tournera tout d’abord en juin 2010 autour du chapiteau puis au Leica store de paris en octobre novembre 2010 en 2011 au leica store de Berlin. enfin les parutions LFI et réponse photo parlerons du travail de Sylvain

Vivre à Etréchy Réponses Photo

L'aventure Carto Actuphoto

www.sylvaindemange.com