Le premier cirque amateur de France

Accueil > L’association > Disciplines > Jonglage

Jonglage

lundi 9 décembre 2013, par Frédéric Helleux

Jonglage avec balles ou cerceaux :
L’apprentissage s’effectue à l’aide de balles ou de cerceaux, l’enfant développera une coordination de ses mouvements et une certaine agilité d’abord avec un objet puis 2 et enfin 3.

Jonglage massues - passing :
pour ceux qui ne connaissent pas ces drôles d’objets, cela ressemble à des quilles de bowling. Les massues s’utilisent comme les boules mais elles apportent un effet visuel plus important. De plus, avec ce matériel on jongle à deux, trois ou quatre : cela s’appelle le passing. Les jongleurs s’échangent les massues tout en continuant de jongler.

Jonglage avec assiettes :
discipline très présente dans les cirques chinois, le jonglage à l’aide d’assiettes demande une certaine patience et un sacré coup de poignet. Cette discipline se réalise à l’aide d’une longue baguette pointue sur laquelle on fait tourner une assiette de jonglage.

Jonglage au bâton du diable :
le bâton du diable est composé de deux baguettes, entièrement recouvertes de caoutchouc, qui permet aux jongleurs de contrôler le fameux bâton du diable. Ainsi les baguettes donnent l’impression d’être liées au bâton. C’est une question d’équilibre et de gravité. Cette discipline est enseignée aux débutants dans les cirques afin de développer leur agilité.

Diabolo :
Il se pratique à l’aide de deux baguettes reliées l’une à l’autre par une ficelle, sur laquelle on fait tourner le diabolo. Une fois la base acquise (faire tourner le diabolo en équilibre sur la ficelle), il est possible de lancer le diabolo, d’effectuer des figures telle que l’ascenseur, le soleil ou bien encore le satellite de la jambe…Il est possible aussi de jongler avec plusieurs diabolos ou de se les échanger.

Antipodisme :
Cette discipline consiste à jongler avec différents objets à l’aide de ses pieds. L’artiste sur un siège conçu à cet effet, la trinka, est allongé sur le dos avec les jambes relevées. Il peut jongler avec des rouleaux, des croix ou bien encore avec des tapis de tissus. S’il « jongle » avec un partenaire sur ses pieds, on parle alors de jeux icariens.

Tout le jonglage au Cadets’ Circus